Finance

Identification

20 avril 2017

Prélèvement à la source -
Prélèvement à la source - Suppression du décalage d'un an entre la perception des revenus et le paiement de l'impôt
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

Gilles Gauthier, administrateur général des Finances publiques, directeur des Finances publiques des Alpes-Maritimes, assisté de Bernard Nivaggioni, administrateur des Finances publiques adjoint, Division de l’assiette, a évoqué ce mercredi lors d’une conférence de presse, « un moment important » en ce qui concerne « la poursuite de la déclaration en ligne et la mise en œuvre du prélèvement à la source de l’impôt ».

En effet, la déclaration en ligne sera obligatoire en 2019 et le prélèvement à la source entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2018. L’année 2017 sera donc neutralisée au niveau fiscal. Selon Gilles Gauthier, le contribuable devrait vite s’habituer à ce nouveau mode de perception de l’impôt : « Le prélèvement à la source ne change pas les modalités du calcul. C’est toujours l’administration fiscale qui calcule ».
En effet, il faudra toujours souscrire une déclaration fiscale et, dans l’optique de janvier 2018, «  il faut absolument compléter les infos concernant les coordonnées bancaires » prévient l’administrateur général des Finances publiques qui conclut : « Pour plus d’informations, le contribuable peut s’informer 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 sur le portail ‘‘impots.gouv.fr’’. Pour nous accompagner, nous aurons aussi quinze étudiants et cinq jeunes du service civique dans les centres des impôts des Alpes-Maritimes  ».

deconnecte