Sport

Identification

24 avril 2017

DUCATI MULTISTRADA (...)
DUCATI MULTISTRADA 950 : PUISSANCE ET SÉCURITÉ
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

Les fans de la marque italienne, peut-être effrayés par la puissance de la 1200 cc, vont trouver leur bonheur avec cette 950 cc plus sage mais restant très performante.

L’esthétique de la 950 est restée la même. De belles courbes, un mélange de grâce et de solidité se dégagent de cette belle Italienne.

Quatre modes de conduite

La mise en route ne pose pas de problème particulier. La hauteur de selle permet à une personne de taille moyenne (1,75 m) de poser ses deux pieds à terre. Le guidon est large, la position du pilote est très confortable. On cherche la pédale de frein arrière, un peu cachée, mais on s’y habitue vite. Le tableau de bord est assez succinct, mais efficace.
La passagère apprécie le confort de cette belle Italienne, et elle ne sera pas déçue après quelques kilomètres sur nos petites routes de l’arrière-pays par le travail très efficace des suspensions.
Avant de partir, le pilote choisit entre quatre modes : urban, touring, sport ou enduro. Le premier offre une conduite plus douce et une consommation moindre. Sortis de la ville, nous prenons la Grande Corniche en direction de Menton. On choisit alors le mode "touring". Tout de suite, le moteur Testastretta respire mieux et trouve sa meilleure utilisation entre
4 000 et 8 000 tours/minute.

À l’aise dans les courbes

La Multistrada est dans son élément dans les grandes et moyennes courbes. Sa tenue de route légendaire est bien au rendez-vous, les étriers Brembo
assurent un freinage avant parfait.
Pour voir ce que cette Multistrada a dans le ventre, direction la route de Menton à Sospel par le col de Castillon. On sélectionne alors le mode "sport" et on attaque. Dans cette succession de petites courbes, point n’est besoin des 160 chevaux de la 1200. Les 113 chevaux de la 950 suffisent amplement. Mais attention de rester dans les tours et de ne pas passer sous les 4000. Le bicylindre en L restera toujours docile et souple, mais sans surprise. Un gage d’efficacité et de sécurité.
Pour 13 890 €, cette Multistrada 950 nous a semblé suffisamment puissante et confortable.
De plus, elle est adaptée à la balade touristique ou sportive, seul ou à deux, sur les routes du littoral ou de l’arrière-pays.

Données techniques

- Moteur : type Testastretta, cylindre en L, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre, simple allumage, refroidissement liquide.
- Cylindrée : 937 cc.
- Puissance : 113 cv à 9 000 tr/m.
- Alimentation : injection électronique Bosch.
- Boîte : 6 vitesses.
- Châssis : cadre treillis tubulaire en acier.
- Suspension avant : fourche inversée KYB de 48 mm.
- Suspension arrière : amortisseur Sachs.
- Double bras oscillant en aluminium.
- Frein avant : 2 disques semi-flottants de 320 mm, étriers Brembo -
- Monobloc à fixation radiale, 4 pistons, 2 plaquettes, ABS de série
- Frein arrière : disque de 265 mm, étrier flottant à 2 pistons, ABS de série.
- Poids en ordre de marche : 229 kg.
- Hauteur de selle : non ajustable 840 mm.
- Capacité réservoir : 20 litres.
- Consommation : 5,3 l/100 km.
- Prix de vente : 13 890 €.

Photo de Une : Une machine idéale pour partir à la découverte des petites routes de la région. DR

deconnecte