Economie

Identification

16 mai 2019

Année record pour l'hôtell
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Le cabinet In Extenso Tourisme, Culture & Hôtellerie, Deloitte & Associés et la CCI Nice Côte d’Azur, ont dressé un bilan 2018 de l’évolution des performances commerciales du marché de l’hôtellerie en évoquant les perspectives sur 2019. Les principaux points à retenir.

Malgré les effets négatifs des mouvements sociaux, la France a enregistré en 2018 un nouveau record avec 90 millions de touristes internationaux accueillis et un chiffre d’affaires hébergement en progression de 6%.

Une progression qui n’est pas complètement homogène avec 2% dans les régions, 12 à Paris qui rattrapait son retard pris à cause des attentats et 5 sur la Côte d’Azur.

Celle-ci a évidemment subit un recul en 2018 lié aussi aux attentats mais s’inscrit dans une dynamique de croissance forte du marché de l’hôtellerie.
Nice avec +7 s’en sort très bien avec un marché qui est moins soumis aux fluctuations saisonnières comme, par exemple, pour Cannes qui affiche néanmoins un résultat en hausse de 5 %. Fait notable, le rôle réellement moteur du haut de gamme et du luxe qui ont connu une croissance de l’ordre de 10 à 15 %.

En plus de la présentation de ces résultats, il était organisé une table ronde sur le thème « Investissement hôtelier, un écosystème en (r)évolution » qui a permis aux professionnels du tourisme et de l’hôtellerie d’échanger sur l’évolution des produits et concepts hôteliers. Qui sont ces nouveaux acteurs qui investissent ou co-investissent dans l’hôtellerie ? Quelles sont leurs recettes pour créer de la valeur ? Quels sont les nouveaux modes de financement pour concrétiser un projet d’acquisition ou de rénovation ?

Eléments de réponse en quelques points forts.

Renforcer une image attractive à travers des atouts culturels

Comment faire de chaque nuitée une expérience client unique et mémorable dans un paysage concurrentiel de plus en plus fort ? Art et culture semblent être la réponse par leur capacité à susciter l’émotion, la surprise et l’enchantement. Cette tendance, qui n’est plus l’unique privilège de l’hôtellerie de luxe, permet à la fois de toucher de nouvelles clientèles et de développer de nouvelles stratégies.

Les hôtels constituent à eux seuls une destination touristique

Pour pérenniser, développer leurs activités et déployer leur stratégie RSE, les promoteurs et groupes hôteliers sont de plus en plus enclins à accroître leur ancrage local et à être considérés comme de véritables outils au service du développement économique des territoires.

Disruption de l’industrie hôtelière : valoriser les compétences et préserver les salariés
Pour répondre aux attentes et exigences d’une clientèle dont les modes de vie et de consommation se transforment, l’industrie hôtelière doit renforcer son niveau de service et innover en proposant une offre différenciante à la fois connectée, originale, atypique et unique. La stratégie adoptée par les hôtels de luxe est donc de créer des synergies entre l’homme et la machine et non des substitutions.

L’automatisation des processus arrive dans l’hôtellerie
La Robotic Process Automation (RPA) appliquée au secteur hôtelier est de nature à apporter du soutien aux équipes commerciales (gestion des réservations, service commercial ou self check-in), ressources humaines (traitement de la paie, des congés pays, RTT, des arrêts maladie, des heures supplémentaires…) et financière (lettrage, réconciliation, relances clients, gestion des comptes fournisseurs…).

Les structures touristiques face à l’impératif de la transition écologique
« Overtourism », craintes environnementales... malgré un contexte de croissance globale, les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme doivent faire face à de nombreux problèmes. Par ailleurs, si le tourisme stimule les économies locales, beaucoup d’habitants s’en plaignent.

Là encore, ces secteurs doivent pouvoir s’adapter et faire face à l’impératif de transition écologique et sociale.

Source CCI Nice Côte d’Azur
Photo de Une (illustration DR Cathédrale Orthodoxe Russe St Nicolas)

deconnecte