Economie

Identification

27 juin 2019

Quelques nouvelles (...)
 Quelques nouvelles fraîches par temps de canicule
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

- Le site Médiapart (24/06) nous apprend que des gendarmes auraient refusé de participer aux opérations de maintien de l’ordre à Nice le 24 mars, jour où la militante d’Attac Geneviève Legay a été sérieusement blessée lors d’une charge. Motif : des ordres jugés "disproportionnés" qui ont conduit un capitaine à ne pas engager ses 70 hommes. Le rapport dressé par la suite, que Mediapart a pu consulter, fait état "d’une foule calme", ce que les personnes sur place et les téléspectateurs des chaînes d’info en continu ont pu constater par eux-mêmes "en direct"...

- Un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes : on ne parle pas ici de la canicule, mais de ces footballeuses tricolores qui, par leur envie de jouer et leur spontanéité, ont réussi à fédérer tout un pays qui en a besoin après des mois de tohu-bohu en jaune, de blessés et de dégradations. Oui, cela fait du bien, et l’on souhaite à ces joueuses le même destin que les garçons de la bande à Deschamps. Chiche ?

- Toujours aussi élégant, le président Trump s’est défendu d’un viol commis dans les années 90 en affirmant que la victime supposée "n’est pas mon genre de femme". C’est effectivement un argument imparable et tout en finesse.

-  L’Insoumise Manon Aubry a beau estimer que les gilets jaunes n’ont rien obtenu du gouvernement, la Cour des comptes vient de tirer la sonnette d’alarme en indiquant que les mesures annoncées par le président Macron n’ont pas été "gagées" par des économies suffisantes. Ou, autrement dit, les dépenses qui flirteraient avec les 20 milliards, excusez du peu, ne sont pas compensées par de nouvelles recettes ou par des économies. Finalement, il n’y a plus qu’à financer les engagements pris...

- La pression mise en France sur Facebook a fini par payer puisque le site consent à fournir désormais à la justice l’adresse IP des auteurs de propos haineux sur internet. Mais que l’on se rassure : ailleurs, aux USA par exemple, les harceleurs et autres suprématistes pourront continuer à déverser leurs ignominies en toute impunité sur le réseau...

- Un millier d’experts se sont penchés sur les petits plats préparés dans les grands restaurants. Ils ont regardé, humé, goûté, noté. Le Mirazur à Menton a été élu meilleur restaurant du monde par "The World’s 50 Best Restaurants". Un sacre pour le chef Mauro Colagreco, qui officie aux fourneaux de cette adresse de la Riviera. C’est la première fois qu’un restaurant français remporte ce trophée, une distinction importante pour toute la Côte d’Azur. Pour la prochaine fois où vous aurez une petite faim, voici donc une bonne adresse...

deconnecte