Automobile

Identification

9 octobre 2017

HONDA 750 X-ADV : le (...)
HONDA 750 X-ADV : le scooter qui sort vraiment des sentiers battus
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

Cette machine est aussi à l’aise sur le macadam des villes que dans les petits chemins. Elle offre un bon compromis confort/performances et vient taquiner les légendaires T Max...

Si vous avez envie de vous amuser au guidon d’un deux-roues fun, puissant, sécurisant et acceptant de sortir des sentiers battus, le Honda X-ADV est fait pour vous. Après une première impression, une question se pose : est-ce une moto, est-ce un scooter ? Peu importe. Ce qui change, c’est un nouveau look, plus branché, une robe harmonieuse malgré des lignes cassées, une calandre "sport", des jantes tubeless et un cadre tubulaire en acier. Le coffre de selle, plus large, peut accueillir un casque intégral. Les suspensions, qui ont plus de débattement, le bras oscillant "tout terrain" et les pneus trail permettent de s’aventurer sur les chemins ou pistes roulantes.

Pas de commande d’embrayage

L’X-ADV a emprunté à sa grande sœur l’Africa Twin des pare-mains et, surtout, un double disque hydraulique avec étriers 4 pistons et un antiblocage ABS, hélas non déconnectable.
Aux commandes, l’ambiance est au voyage avec un tableau de bord emprunté à la CRF 450 Rally et une bulle réglable et efficace. Dommage que la selle, haute (820 mm) et large, ne facilite pas l’accessibilité. Pour chevaucher la bête, il vaut mieux la laisser sur la béquille latérale, car la hauteur de selle peut surprendre un pilote manquant de souplesse... Le levier de frein arrière est à gauche, celui du frein avant à droite.
Pour la conduite, il faudra s’habituer à la nouvelle boite DCT et à se passer de la commande d’embrayage.
Pour démarrer, il suffit de sélectionner, grâce à une commande à droite, le mode D (drive). On peut rester sur ce mode ‘‘tranquille’’, très pratique pour la ville. À la sortie de la périphérie, je prends la plaine du Var puis les gorges de la Vésubie. Je sélectionne alors le mode S qu’on peut décliner en S1, S2 et S3. On sent tout de suite la différence. Le bicylindre de 750 cc s’exprime !

Un caractère ouvert et sportif

La boîte automatique DCT fait son travail, on n’est jamais surpris par un manque de puissance, toujours bien présente. Le double disque à l’avant et le simple disque à l’arrière freinent avec efficacité.
Pour confirmer ces impressions, j’emprunte la route du col du Turini en passant par La Bollène-Vésubie. Je commence à sentir toute la qualité de l’X-ADV : la tenue de route est impeccable, le scooter se laisse piloter comme une sportive. Avant de négocier un virage, je décélère à l’aide du frein moteur, l’X-ADV est joueur et ne demande qu’à repartir grâce à son gros couple à bas régime.
J’enchaîne les virages. Malgré ses 54 chevaux seulement, je ne m’ennuie pas au guidon de l’X-ADV, un vrai régal ! Et la consommation reste très sage, entre 4 et 5 litres aux 100 km (3,63 l en mode D par constructeur).
Pour 11 499 €, le prix d’un Yamaha T-Max, Honda a fait très fort en proposant ce modèle aussi performant sur route, mais permettant aussi de sortir des chemins battus.
De belles balades en perspective !

Fiche technique

Moteur : bicylindre en ligne, 4 temps ; cylindrée : 745 cc.
Puissance : 54 cv à 6.250 tours/minute.
Embrayage : double embrayage DCT à commande hydraulique.
Boite de vitesse 6 rapports. Transmission par chaîne.
Cadre Type ouvert tubulaire en acier.
Poids : 238 kg.
Suspension avant : Fourche inversée ø 41 mm, débattement 153,5 mm.
Suspension arrière : Pro-Link avec monoamortisseur réglable en précharge, débattement 150 mm.
Frein avant : Double disque hydraulique avec étriers 4 pistons, antiblocage ABS.
Frein arrière : Simple disque hydraulique avec étrier simple piston, antiblocage ABS.
Réservoir : 13,1 litres.
Prix : 11 499 €

Photo de Une : Pierre Brouard teste le HONDA 750 X-ADV (DR)

deconnecte