Paroles d’expert

Identification

14 mai 2019

Retentissement des (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Les conflits familiaux liés à une mésentente, une séparation, un divorce ou bien à une succession "difficile" sont toujours générateurs de stress, de déséquilibre, de mal être. Ces conflits d’ordre privé créent des perturbations qui souvent perdurent et déstabilisent le tissu professionnel.
En effet, l’individu qui se trouve confronté à de telles difficultés et qui doit travailler, ressent souvent une incapacité à se centrer sur son activité, voire à l’effectuer correctement.

Par Annie BONELLI Médiateur

Médiateur familial D.E. Tél : 06 09 54 67 11.
Membre de Alpes Maritimes Médiation. Tél : 06 35 39 09 18.

L’arrêt de travail représente alors pour lui une solution temporaire qui a bien entendu des conséquences sur l’activité du groupe professionnel et sur l’entreprise.

Comment l’orienter ?

L’orientation de cette personne vers un processus de médiation peut l’aider dans ses difficultés et lui permettre de séparer la sphère personnelle perturbée dans laquelle il évolue et la sphère professionnelle où il doit respecter ses engagements, ses responsabilités.
Cette personne peut contacter un médiateur familial qui l’informera sur les objectifs et les modalités de la médiation.
Ils détermineront ensemble comment "faire venir l’autre" car il ne peut y avoir de médiation que si les deux parties acceptent de se rencontrer. Il est nécessaire qu’ils puissent, ensemble, exprimer et identifier leurs différends mais aussi leurs attentes, leurs besoins, quelles que soient leurs difficultés et les questions que chacun se pose, le tout dans un climat le plus sécurisant et respectueux possible.
Pour ce faire, le médiateur a un rôle de traducteur qui va lui permettre de vérifier si les deux parties se sont écoutées, voire comprises afin de progresser dans la clarification des malentendus, des non-dits mais aussi et surtout dans la reconnaissance de ce que chacun vit et endure.
Les personnes qui s’engagent en médiation sont tenues à des règles telles la coopération, une certaine courtoisie et la confidentialité.
Quant au médiateur, il est soumis lui aussi à une obligation de confidentialité mais aussi d’impartialité, de neutralité et d’indépendance. Il est le garant d’un cadre suffisamment sécurisant pour permettre aux parties de se retrouver et d’échanger.
La médiation peut être conventionnelle, c’est-à-dire sollicitée et acceptée par les deux parties. Elle peut être aussi ordonnée par le magistrat.
Dans tous les cas, les avocats peuvent accompagner leurs clients.

ALPES MARITIMES MÉDIATION : DÉCIDEZ ENSEMBLE !

Des avocats des Barreaux de Nice et Grasse et des experts judiciaires de l’Ucejam se sont regroupés pour créer "Alpes Maritimes Médiation ", association qui depuis 2013 est ouverte aux médiateurs issus de tous horizons professionnels.
Alpes Maritimes Médiation est membre de Pôle Sud Médiation (PSM) et de la Fédération Française des Centres de Médiation (FFCM). Alpes Maritimes Médiation est un centre labellisé FFCM. Des hommes et des femmes, riches d’une réelle expérience professionnelle dans leur domaine d’activité et ayant reçu une formation spécifique, sont à votre disposition pour vous accompagner dans la recherche d’une solution positive par le biais de la médiation, qu’elle soit conventionnelle ou judiciaire.
Alpes Maritimes Médiation peut être ainsi saisie :
- Pour une médiation conventionnelle  :
par votre sollicitation directe : si vous souhaitez régler un litige par un accord amiable, en dehors de tout procès ou en marge d’une procédure, Alpes-Maritimes Médiation vous proposera un médiateur et invitera l’autre partie à participer au processus de médiation. Une convention de médiation prévoyant les conditions dans lesquelles se déroulera la médiation sera alors signée par les parties.
- Pour une médiation judiciaire :
par le juge lui-même : le juge peut ordonner une médiation, lorsqu’elle a été proposée par une des parties ou par l’ensemble des parties ou lorsque le juge a pris lui-même l’initiative de la proposer et si les parties acceptent le recours à ce processus.

En cas d’échec, l’instance reprend. En cas de succès, le protocole d’accord peut être soumis au juge pour homologation lui conférant force exécutoire.
Alpes Maritimes Médiation met à votre disposition :
- Des médiateurs compétents, expérimentés et formés spécifiquement à la médiation,
- Un processus de médiation rapide et efficace permettant de régler l’intégralité des différends opposant les parties.

deconnecte