Vie locale

Identification

26 juin 2019

Agence régionale pour (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

La région Sud-Paca présente une richesse naturelle exceptionnelle qui est un levier important de l’attractivité de nos territoires. Elle est pourtant confrontée à des pressions majeures comme les pollutions des milieux, la perte de biodiversité, le changement climatique, l’artificialisation des sols… Face à ce constat, la Région, l’État, l’Agence de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité ont créé une Agence régionale de la biodiversité [ARB] avec l’Agence régionale pour l’environnement [ARPE] forte de 40 ans d’existence dans ce domaine. L’objectif est d’accompagner les territoires à réussir le pari de la transition écologique et de la reconquête de la biodiversité, élément fondamental de la préservation de notre qualité de vie.

L’ARB, une instance de coordination des actions portées par les institutions publiques en faveur de la biodiversité sur le territoire régional

L’ARB a été créée en ce début d’année 2019 grâce à la volonté commune de :
- ­la Préfecture de Région, représentée par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement [DREAL] Paca
- ­ la Région Sud-Paca
- ­ la Direction interrégionale Paca ‐ Corse de l’Agence française pour la biodiversité [AFB]
- ­ l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse
- ­ l’Agence régionale pour l’environnement [ARPE]

La convention portant création de l’ARB Provence-­Alpes-­Côte d’Azur a été signée le 18 mars 2019.
Cette convention partenariale confie à l’ARPE l’assistance au secrétariat général des instances de pilotage de l’ARB. Dans cette dynamique, l’ARPE a fait évoluer ses statuts pour devenir l’ARPE-­ARB.

"La Région, en signant ce partenariat et en se dotant d’une ARB, marque ainsi son rôle de chef de file de la biodiversité et son engagement sur les questions environnementales. Pour l’Agence française pour la biodiversité, il s’agit, avec cette agence, d’être cœur de réseau en coopération et complémentarité avec l’ensemble des institutions. Les agences régionales de biodiversité telles que celle-­‐ci symbolisent cette volonté : une ARB dans l’action, une ARB associant les acteurs du territoire, une ARB qui ne prend la place de personne mais joue des complémentarités.
Fondamentalement, de la qualité de la biodiversité dépend en réalité la qualité de notre avenir, dans cette région comme partout ailleurs. L’objectif de l’ARB est ainsi de renforcer l’action engagée pour la biodiversité et de la rendre plus efficace, afin notamment de lutter contre son érosion, nécessité absolue sur ce territoire."
Etienne FREJEFOND, Directeur de l’Agence française pour la biodiversité [AFB] Provence-­‐Alpes-­‐Côte d’Azur, co-­‐signataire de la convention

Programme d’actions de l’ARB

- Favoriser l’émergence de projets innovants et exemplaires à travers la valorisation des actions du territoire, l’animation et la remise de labels (parcs d’activités, territoires engagés pour la nature, territoires durables, démarche zéro plastique, appel à projet "eau et biodiversité").

- Accompagner les collectivités dans l’adaptation au changement climatique et la prise en compte de la biodiversité sur leur territoire, dans leurs documents d’urbanisme notamment.

- Valoriser les connaissances en alertant sur l’état de santé de la biodiversité terrestre et aquatique en région : animation d’observatoires régionaux sur l’eau et les milieux aquatiques, animation d’un réseau de gestionnaires d’espaces naturels protégés [RREN], participation au Congrès mondial de la nature en 2020.

- Former les acteurs du territoire (élus, techniciens, entreprises, associations) aux enjeux de la biodiversité et de la transition écologique par le déploiement de projets européens (programme Life Calanques pour préserver ce paysage caractéristique et sa biodiversité unique en France, programme transfrontalier Biodivalp entre l’Italie et la France pour valoriser le patrimoine exceptionnel des Alpes), le développement du mécénat environnemental avec le secteur privé et les espaces naturels protégés, des actions d’éducation à l’environnement.

"L’ARB, de par sa souplesse et sa transversalité, confère à l’ARPE une nouvelle dimension et renforce son ambition d’être le lien et le lieu où tous les acteurs de l’environnement œuvrent ensemble."
Mireille BENEDETTI, Conseillère régionale Provence-­Alpes-­Côte d’Azur,
Présidente de l’ARPE-­ARB

Zoom sur la gouvernance de l’ARB

Pour la première fois en Provence-Alpes-­Côte d’Azur, les principaux décideurs et acteurs de la biodiversité régionale sont réunis au sein d’un comité de pilotage (composé de représentants des espaces naturels protégés -­Parcs nationaux et naturels régionaux, réserves naturelles­‐ d’entreprises, d’associations…) qui donne les orientations stratégiques, définit le programme d’actions, détermine le budget annuel prévisionnel et identifie les actions à mettre en œuvre. Il est assisté dans ce rôle par un comité technique constitué de représentants techniques des membres de l’ARB.

La gouvernance est élargie, et c’est une des particularités de l’ARB en Provence‐Alpes-­Côte d’Azur, à une plus grande représentation grâce à une commission spécialisée "ARB" du Comité Régional de la Biodiversité [CRB]. Constituée de membres représentant chacun des cinq collèges* du CRB, cette commission spécialisée désigne deux représentants par collège qui participent au comité de pilotage de l’ARB afin de rendre un avis sur les orientations stratégiques et émettre, à sa propre initiative, des propositions d’actions ou des recommandations.

Le comité syndical, composé d’élus régionaux, départementaux, métropolitains, de représentants de l’Etat et des agences nationales membres de l’ARB, statue et vote les programmations faites par le comité de pilotage avant la mise en œuvre opérationnelle.

(*) Les cinq collèges : collectivités territoriales, services de l’Etat, organismes socio-­‐professionnels, associations, scientifiques

deconnecte