Economie

Identification

9 janvier 2017

Emplois intérimaires (...)
profil
Marie LESIMPLE
Les Petites Affiches

Bonne nouvelle dans l’intérim : tous les secteurs étaient orientés à la hausse fin novembre au niveau national.

Dans le tertiaire, les services enregistrent une croissance de
+5,4 %, le commerce progresse de +8 % et la dynamique dans les transports s’amplifie avec +24,3 %.
La croissance du BTP atteint +13,1 % en novembre, celle de l’industrie +6,6 %.
En 2016, la progression s’est appuyée sur des métiers plus qualifiés. Les deux catégories professionnelles qui créent le plus d’emplois intérimaires demeurent les ouvriers qualifiés +15,3 % et les cadres et professions intermédiaires +10,3 %.
Toutes les régions sont orientées à la hausse et cinq d’entre elles enregistrent une croissance à deux chiffres : Centre-Val de Loire (+10,2%) ;
Hauts-de-France (+12,6%) ; Normandie (+11,6%) ; Auvergne-Rhône-Alpes
(+13,6%) et Pays-de-la-Loire (+14,6 %). Au cours des onze premiers mois de l’année comparés à la même période de 2015, l’intérim croît de + 6,1% soit près de 35 000 emplois en équivalent temps plein créés.

En Paca

L’emploi intérimaire était également en hausse en région PACA (+8,9 %). L’ensemble des secteurs est en progression, avec une hausse dans les transports (+25,6 %), le BTP (+15,6 %), l’industrie (+ 4,0 %), les services (+ 3,5 %) et le commerce (+ 3,2 %).
Les effectifs intérimaires augmentent chez les ouvriers qualifiés (+23,4%), les employés (+ 4,1%), les ouvriers non qualifiés (+3,3 %) et les cadres et professions intermédiaires (+ 1,9 %).
Mais il existe des disparités marquées entre les différents départements : Alpes de Haute Provence -25,8%, Hautes-Alpes +27,6%, Alpes-Maritimes -1,4%, Bouches du Rhône +12,8%, Var +22,5%, Vaucluse +12,3 %.
Pour l’emploi, le combat continue...