Economie

Identification

19 mai 2017

Hélène REY, Professeur (...)
Hélène REY, Professeur à la London Business School, lauréate du Prix Maurice Allais de Science économique 2017
Valérie Noriega
Les Petites Affiches

La Fondation Maurice Allais sous égide de la Fondation ParisTech décerne aujourd’hui le Prix Maurice Allais de Science économique 2017 à la Française Hélène Rey, reconnue parmi les économistes de la jeune génération les plus influents au niveau international.

Le Jury du Prix Maurice Allais tient ainsi à rendre hommage à la contribution scientifique d’Hélène Rey dans son article intitulé « Dilemma not Trilemma : The Global Financial Cycle and Monetary Policy Independence » (1).

Hélène Rey y souligne que les études empiriques ne montrent guère les effets positifs de la libre circulation des capitaux, mais plutôt que cette libre circulation perturbe à la fois les politiques monétaires des pays et les marchés d’actifs financiers. Elle en déduit qu’il est préférable de règlementer les flux de capitaux à court terme pour rendre aux politiques monétaires leurs autonomies.

Décerné tous les deux ans, le Prix Maurice Allais de Science Économique vise à prolonger l’œuvre de Maurice Allais en orientant la recherche en économie dans les directions qu’il a tracées : l’application d’une véritable approche scientifique à l’analyse des questions économiques et le refus de toute démarche explicative fondée sur des a priori idéologiques ou conceptuels.
Ce Prix doté de 20 000 euros récompense des articles ou ouvrages scientifiques présentés par des candidats justifiant de la nationalité d’un État européen ou de leur résidence dans dans l’un de ces États depuis cinq ans.

1« Dilemma not Trilemma : The Global Financial Cycle and Monetary Policy Independence », Federal Reserve Bank of Kansas City, Proceedings – Economic Policy Symposium – Jackson Hole, 2013

La lauréate 2017 : Hélène REY, Professeur à la London Business School

Titulaire de la chaire Lord Bagri à la London Business School, après avoir enseigné à Princeton University, Hélène Rey est aujourd’hui reconnue au niveau international dans le domaine de la macroéconomie monétaire. Ses recherches sur les taux de change et les flux de capitaux visent en particulier à identifier les déterminants et les conséquences des crises et des déséquilibres financiers.

Lauréate de nombreux prix scientifiques, Hélène Rey a notamment reçu en 2006 le Prix Bernácer, récompensant un économiste européen de moins de 40 ans travaillant sur la macroéconomie, et en 2013 le Prix Yrjö Jahnsson attribué à un économiste européen de moins de 45 ans, qu’elle a partagé avec Thomas Piketty.

Diplômée de l’ENSAE et de Stanford University, et titulaire de PhDs de la London School of Economics et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Hélène Rey est également membre du Haut Conseil de stabilité financière et a précédemment fait partie du Centre d’Analyse économique.
Bertrand Munier, Président du Conseil scientifique de la Fondation Maurice Allais, a déclaré : « Les recherches d’Hélène Rey vont dans le sens souhaité par Maurice Allais tout au long de sa carrière de chercheur. Ses conclusions rejoignent celles des économistes de la fin des années 1940 lorsque le bilan des graves déséquilibres des années 1930 avait été tiré, avant que la leçon ne soit hélas oubliée dans les années 1980, dans le sillage de la révolution reaganienne. Les analyses d’Hélène Rey comportent une série d’implications majeures de politique monétaire à court comme à long terme. »

« En récompensant Hélène Rey, la Fondation met aujourd’hui à l’honneur une économiste française au talent reconnu qui s’est investie pour la recherche en Europe, conformément à la vocation du Prix Maurice Allais » a souligné Christine Allais, Présidente du Comité de Fondation.

Trois économistes italiens nominés

Trois économistes de nationalité italienne ont également été distingués par la Fondation Maurice Allais, en qualité de nominés, pour leur article intitulé « Ambiguity Aversion, Robustness, and the Variational Representation of Preferences », publié en 2006 dans Econometrica :
· Fabio Maccheroni, Professeur au Département des Sciences de la décision de l’Université Bocconi de Milan ;
· Massimo Marinacci, Professeur titulaire de la chaire AXA-Bocconi au Département des Sciences de la décision de l’Université Bocconi de Milan ;
· Aldo Rustichini, Professeur au Département d’Économie de l’Université du Minnesota.

Composition du Jury du Prix 2017

Bertrand Munier, Président ; Marcel Boiteux, Jean-Claude Trichet, Présidents d’honneur ; André Babeau ; Jean-Claude Casanova ; Jean-Jacques Durand ; Sylviane Guillaumont-Jeanneney ; Xavier Gabaix ; Jean-Michel Grandmont ; Claudia Keser ; Jérôme Lallement ; Jacques Lesourne ; Edmond Lisle ; Mark Machina ; Jean Magnan de Bornier ; Thierry de Montbrial ; Carine Nourry ; Lorenzo Peccati ; Georges Prat ; Chris Starmer ; Christian Stoffaes ; Philippe Trainar.

Les précédents lauréats du Prix Maurice Allais de Science économique

2015 Pr. Xavier Gabaix (Stern School of Business, New York University)
2013 Pr. Roger Farmer (University of California),
Pr. Carine Nourry (Université d’Aix-Marseille)
M. Alain Venditti (CNRS)

La Fondation Maurice Allais

Abritée par la Fondation ParisTech, fondation reconnue d’utilité publique dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche, la Fondation Maurice Allais a été créée par Christine Allais en 2011 à la suite de la disparition de Maurice Allais, Prix Nobel de Sciences Économiques 1988. Elle a pour objet de faire connaître l’œuvre de Maurice Allais dans toute sa diversité et de favoriser le rayonnement national et international de ses travaux, en restant fidèle à l’esprit de sa démarche scientifique.

deconnecte