Droit

Identification

15 janvier 2020

Droit Infos régionales Buzz

Retraites : des avancées pour les Avocats ?

Retraites : des avancées
Retraites : des avancées pour les Avocats ?
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

La ministre de la justice et Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat chargé des retraites, ont reçu lundi la présidente du Conseil National des Barreaux, Christiane Féral-Schuhl, la présidente de la Conférence des bâtonniers, Hélène Fontaine, pour discuter de l’intégration des avocats dans le système universel de retraite.
Cet entretien a permis d’évoquer les sujets de préoccupation des Avocats. Nicole Belloubet et Laurent Pietrasweski annoncent avoir apporté «  des garanties sur l’incidence de cette réforme sur les avocats dans un courrier qu’ils leur ont adressé  ».

« Les Avocats continueront à bénéficier, dans le cadre du régime universel de retraite, d’une caisse propre à leur profession. La caisse nationale des barreaux français continuera d’exister avec sa gouvernance actuelle. Elle pourra gérer les dossiers de retraite de l’ensemble des Avocats et pas seulement des Avocats qui ne seront pas concernés par la réforme, à savoir les Avocats nés avant 1975. La CNBF pourra également mettre en œuvre des dispositifs de solidarité entre les Avocats dans le domaine de la retraite par la prise en charge partielle de cotisation et la garantie d’un minimum de pension à un niveau équivalent à celui qui existe dans le système actuel. Cette caisse conservera également la gestion des réserves constituées par le régime actuel pour assurer la retraite des avocats » indique le ministère.
Les ministres ont précisé qu’ils souhaitaient examiner avec les Avocats les incidences concrètes de la réforme pour s’assurer qu’elle n’aura pas d’impact négatif pour les Avocats et leurs cabinets. Les simulations effectuées révèlent une augmentation des pensions de l’ordre de 20% pour les Avocats percevant le revenu médian de la profession soit 40 000 euros annuels. « Mais il convient de continuer de travailler, avec les experts des avocats, pour évaluer les impacts de la réforme pour les avocats qui touchent 32 000 euros, ce qui correspond au revenu de nombreux avocats  ».

Nicole Belloubet a redit son attachement « à ce que la réforme ne remette pas en cause l’équilibre économique des cabinets, notamment les plus petits ».

Visuel de Une(illustration) : (détail) les fumées des fumigènes devant le palais de justice de Nice lors du blocage de l’entrée au palais ce mercredi 15 (DR)

deconnecte