Economie

Identification

18 septembre 2018

Bilan de l'été 2018 à (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Toujours plus attractive, grâce aux investissements publics et privés, consacrés à sa transformation et à son embellissement, Cannes enregistre cet été des taux d’occupation en progression et un RevPAR en forte augmentation. La hausse de la fréquentation est le fruit d’un travail commun entre la ville, le Palais des Festivals et les socio-professionnels afin de proposer des services de qualité. L’offre festive renouvelée a particulièrement séduit le public et soutenu l’offre touristique.

Bilan positif pour l’hôtellerie

L’hôtellerie cannoise affiche de bons résultats, les indicateurs sont à la hausse sur juillet et août. Cette augmentation s’explique entre autres par le retour en force de la clientèle internationale avec une présence toujours soutenue du Moyen-Orient, la reprise du marché américain et le maintien de la clientèle européenne. Il est à noter le rebond du marché anglais, +13% de séjours (deuxième marché international après les Italiens), après la baisse en 2017 liée à l’annonce du Brexit (-7%).
Les hôtels 5 étoiles de Cannes enregistrent une forte croissance en juillet avec une augmentation de leur RevPAR (+37%) et de leur taux d’occupation (+14%) par rapport à l’année dernière. Le parc hôtelier des 4 étoiles affiche également une belle progression sur la période (RevPAR +6,7% et taux d’occupation +2% en juillet).

Saison radieuse pour les plages

Le chantier historique visant l’embellissement et l’élargissement des plages de la Croisette initié par la Ville depuis novembre 2017 a permis de doubler la surface d’ensablement (plus de 160 000 tonnes de sable) et donc d’exploitation proposée pour atteindre 40 mètres de large. Bénéficiant de ce vaste programme de réaménagement, les plagistes ont enregistré une activité estivale dynamique, avec un pic de fréquentation entre le 8 et le 22 août où toutes les plages affichaient complet. Ces travaux exceptionnels se poursuivent jusqu’en 2020 pour métamorphoser la mythique Croisette et son littoral.

La Croisière navigue à plein régime[1]

Avec 127 643 passagers lors de 46 escales en juillet et août, le secteur de la croisière continue son développement, en augmentation de +7% par rapport à 2017 (119 098 passagers – 39 escales). Chaque escale génère une dépense moyenne par personne de 41€. Les retombées économiques sont en progression, les escales cannoises ayant l’avantage de se situer au cœur de la ville.

LA PROGRESSION DU TOURISME CANNOIS EN CHIFFRES

- Hôtellerie
Juillet 2018
- Taux d’occupation : 78,2% (+7,1 pts vs 2017)
- Evolution du RevPAR : +29,8% vs 2017
Août 2018*
- Taux d’occupation : 83,6% (+0,5 pts vs 2017)
- Evolution RevPAR : +3,4% vs 2017

Office de Tourisme
Juillet 2018 : 82 168 visiteurs (+14% vs 2017)
Août 2018 : 96 987 visiteurs (+18% vs 2017)
Source : Performances hôtelières du département 06, CRT Performances hôtelières, OlaKala, sept. 2018
* Chiffres prévisionnels dans l’attente des chiffres consolidés fin septembre

Un été musical de folie !

La Terrasse du Palais des Festivals est devenue cette année un lieu de fête incontournable. Têtes d’affiche internationales, Plages Electroniques et Bal des Fous l’ont fait vibrer pour le plus grand plaisir des estivants. L’icône mondiale Sting a lancé la saison le 10 juillet donnant ainsi le « la » à une programmation musicale rythmée et éclectique ! Ont aussi performé le duo de charme Brigitte, l’énergique Beth Ditto, le groupe phare Hyphen Hyphen et la star du Rap américain Macklemore.

Avec plus de 35 000 festivaliers répartis sur 4 scènes, l’édition 2018 des Plages Electroniques s’est dévoilée comme un véritable festival. Programmation top niveau, dancefloor éphémère pour les Afters, Red Bull Open Water Party, Village Festival, beauty corner, … tous les éléments étaient réunis pour faire de l’événement la plus grande beach party de France et ainsi intégrer le top 30 des festivals français[2].

Propice à la fête, la Terrasse a accueilli le Bal des Fous pour la première fois, dans un espace lounge et dans une ambiance rythmée par des sets de DJs de 16h à 23h pour les clubbers déguisés. Cette nouvelle aire de jeu a animé les dimanches après-midis de l’été aux couleurs de thématiques les plus folles !

Le Festival d’Art Pyrotechnique, édition spéciale pour la Vestale d’Or, a réuni les 6 firmes récompensées les 3 années précédentes. La mise en place d’une barge supplémentaire cet été a permis aux artificiers de rivaliser d’ingéniosité, d’effets mirifiques en symbiose parfaite avec la musique. L’enjeu était de taille, ils ont notamment dû s’adapter à un plan de feu inédit, avec cette installation d’une 4e barge dans la baie. Un show qui a attiré un large public réunissant plus de 700 000 spectateurs éblouis par la qualité des feux proposés.

Cannes fait le buzz en ligne cet été

L’effervescence de l’été s’est également ressentie sur la toile grâce aux nombreux accueils d’influenceurs qui ont partagé leur expérience cannoise auprès d’une audience internationale. La vidéo promotionnelle tournée à Cannes du Youtubeur Bruno Maltor, publiée début août, a par exemple déjà enregistré plus de 230 000 vues sur Facebook et YouTube.

La bloggeuse chinoise, Duan Yan, spécialisée dans les voyages, écrivain du livre “Travel, To be A Better Person” paru en 2017, a partagé son séjour à Cannes auprès de sa communauté de +100 000 abonnés sur la première application connectée de Chine, WeChat.

Afin de susciter encore plus d’engagement, les réseaux de la destination #CannesisYours et #Palaisdesfestivals ont multiplié les publications « live » pendant les événements. D’après le Baromètre We like travel, le compte Instagram CannesisYours a également été reconnu comme étant le plus suivi parmi les destinations littorales en France.

L’été indien est tout aussi prometteur

Tous les indicateurs sont au vert notamment avec la reprise de l’activité des congrès et salons professionnels. Des réservations optimales ont été enregistrées pour le Cannes Yachting Festival (11-16 septembre) et les 40 ans des Régates Royales (22-29 septembre).

[1] Source : CCI
[2] Source : News Tank, dossier festivals

Photo de Une : vue d’ensemble de la ville de Cannes DR

deconnecte