Economie

Identification

17 octobre 2017

La Cress Paca lance (...)
La Cress Paca lance un fonds pour le financement des entreprises de l'ESS en collaboration avec la société de gestion A Plus Finance
Publié par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

La Chambre régionale des entreprises de l’économie sociale et solidaire de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Cress Paca), en collaboration avec A Plus Finance, société de gestion agréée par l’Autorité des marchés financiers, innove avec un nouveau véhicule d’investissement. La Cress Paca est la première chambre régionale en France à proposer une telle initiative, dédiée au développement des entreprises de l’ESS.
Son but est d’accompagner dans la durée les entreprises de l’ESS, de devenir la référence du financement à long-terme des entreprises l’ESS en Paca

Cette initiative vise à soutenir les entreprises de l’ESS, au sens de la loi du 31 juillet 2014 (entreprises commerciales agréées Esus comprises), soit un potentiel de 3 500 entités de plus de 10 salariés oeuvrant dans différents secteurs comme le sanitaire, le médico-social, l’insertion, le BTP, le
tourisme, la culture, l’éducation, la transition énergétique, les secteurs productifs.

La Cress Paca est la première Chambre régionale à proposer un véhicule dédié au financement et à l’accompagnement des entreprises de l’ESS avec des objectifs d’efficacité économique et d’innovation sociale.

Sur le long-terme il est appelé à devenir une référence du financement en fonds propres des entreprises de l’ESS en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
«  Je suis très heureux de voir la concrétisation de cette initiative. C’est l’aboutissement de plusieurs mois de travail entre les collaborateurs et administrateurs de la Chambre et les représentants d’A Plus finance. L’accompagnement des entreprises de l’ESS pour renforcer leur efficacité économiquepasse par des ressources financières. Ce véhicule servira de levier pour entraîner d’autres sources de financement : auprès d’autres dispositifs existants et des banques. Avec celui-ci, nous osons créer
un outil indispensable à la croissance de nos entreprises et nous apportons une solution permettant de lancer des projets ambitieux
 », confie Denis Philippe, le président de la Cress Paca.

Pour réussir ce pari, la Chambre souhaite fédérer une communauté d’investisseurs régionaux, avec des grands comptes de l’ESS, autour d’un projet structuré. Elle a collaboré avec la société de gestion A Plus finance, experte dans l’accompagnement des entreprises à tous les stades de leur développement.
« Le mode d’entreprendre et de développement de l’ESS en Paca recèle un potentiel significatif de créations d’activités et d’emplois non délocalisables. Nous estimons que l’univers d’investissement se compose de plus de 3 000 entreprises déjà identifiées par la Cress Paca, dont 95 % font état de
besoins financiers pouvant atteindre 500 000 euros ou plus, d’après les dernières statistiques
 », indique Fabrice Imbault, Directeur Général d’A Plus Finance.

L’objectif est de sélectionner 20 à 30 projets prometteurs en fonction de critères d’investissement strict.

L’accompagnement financier sera essentiellement réalisé à travers des produits de type obligataire qui assureront aux souscripteurs une liquidité et une rentabilité satisfaisante.

Photo de Une : Ce lundi 16 octobre, Jean Ticory, vice-président de la Cress Paca et Fabrice Imbault, directeur général d’A Plus finance, ont lancé à deux voix ce nouveau fonds pour le financement des entreprises de l’ESS. (DR)

deconnecte