Economie

Identification

13 janvier 2020

Réforme des retraites (...)
profil
proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Alors que les organisations syndicales de salariés brandissent le retrait de l’âge pivot comme une victoire, le MEDEF Sud rappelle que seule une mesure d’âge sécuriserait financièrement le futur régime de retraites par points.
Le MEDEF Sud salue l’intention du gouvernement de conditionner la réforme des retraites à un impératif d’équilibre à horizon 2027. Il rappelle toutefois son opposition catégorique à l’augmentation des cotisations qui serait synonyme de baisse de pouvoir d’achat pour les actifs et d’alourdissement du coût du travail.

Le MEDEF ayant obtenu des garanties du gouvernement sur ces deux points cruciaux pour l’économie de notre pays, il se rendra à la Conférence de financement avec la ferme intention de parvenir à un accord.
Enfin, le gouvernement et les partenaires sociaux doivent garder à l’esprit la réalité démographique et l’allongement de l’espérance de vie qui obligent – dans des conditions que nous devrons définir ensemble – à repousser progressivement l’âge de départ en retraite de nos concitoyens.
Yvon Grosso, président du MEDEF Sud, a déclaré :
« Le MEDEF n’était pas demandeur de cette réforme, ni de l’organisation d’une conférence de financement. Mais nous avons l’intention de prendre toute notre part dans les négociations à venir pour que soit assuré le financement du futur régime. Celui-ci ne doit, en aucun cas, peser sur les entreprises ; ce serait ruiner tous les efforts passés pour améliorer la compétitivité des entreprises et, donc, leur capacité à embaucher. Il en va de la solidarité entre les générations !  »

deconnecte