Finance

Identification

14 mai 2018

Appel des commissaires
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

La Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes d’Aix Bastia par la voix de son président Farouk BOULBAHRI appelle les commissaires aux comptes, experts-comptables et étudiants à manifester pour s’opposer à la réforme des seuils d’audit obligatoire des entreprises annoncée par le gouvernement.

Le cortège partira du siège de la Compagnie Régionale, sur le parvis de la Tour Méditerranée, 65 avenue Jules Cantini -13006 MARSEILLE, jeudi 17 mai à rendez-vous à 10H30 départ 11h00 pour se rendre à la PREFECTURE du MARSEILLE de manière à remettre aux pouvoirs publiques le livre blanc des propositions contre cette loi et faire part du mécontentement et du ras le bol général de na pas être concerté sur des décisions qui pèsent sur notre avenir

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’une grande mobilisation nationale. Les commissaires aux comptes manifesteront à travers la France dans 5 autres villes le même jour : LYON, NANTES, STRASBOURG, TOULOUSE et PARIS, où le cortège défilera devant le ministère de l’économie et des finances.

A travers la France, les commissaires aux comptes souhaitent alerter les Français sur les conséquences dramatiques d’une telle réforme sur l’économie :

Une menace sur la sécurité financière des PME

Du jour au lendemain, ce sont 153 000 entreprises qui ne verront plus leurs comptes certifiés. Cela conduira à une diminution de la prévention des risques et à une augmentation des défaillances d’entreprises.
L’abandon d’une mission d’intérêt général
Le contrôle exercé par le commissaire aux comptes est essentiel. Comme garant de confiance. Pour lutter contre l’opacité et la fraude. Pour créer la confiance indispensable à la croissance des petites entreprises.
Les commissaires aux comptes ne veulent pas être sacrifiés sur l’autel de l’harmonisation européenne. À chaque économie ses spécificités. La preuve : d’autres pays européens, comme l’Italie, font le choix inverse : ils ré abaissent leurs seuils pour lutter contre les nouvelles formes de délinquance financière et pour renforcer la prévention des difficultés des entreprises.

Un plan social massif

3500 commissaires aux comptes dans les territoires, de nombreux jeunes endettés pour créer ou reprendre un cabinet, perdront leur activité. Cela représente un tiers de la profession. 7 000 emplois de collaborateurs disparaitront. Des milliers d’étudiants engagés dans la filière audit seront privés d’avenir professionnel.

Pour la Région PACA c’est la perte de plus de 70% de la profession est plus de 800 emplois directs.

La CRCC appelle également à poursuivre la mobilisation numérique en signant la pétition nationale contre la proposition du gouvernement qui a déjà réuni plus de 30 000 signatures en quelques semaines

.

deconnecte