Finance

Identification

11 février 2019

Beausoleil : Le Départemen
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Lors de l’assemblée plénière qui s’est tenue le vendredi 8 février dernier, le Département des Alpes-Maritimes a voté la convention de cofinancement pour la création de la nouvelle bretelle autoroutière de Beausoleil.


Depuis de nombreuses années les collectivités et les usagers demandent la réouverture de la bretelle provisoire de Beausoleil créée en 1986 et exploitée jusqu’en 1994 lors de la construction du tunnel de l’A500.

En effet, la commission de sécurité des tunnels imposant désormais la fermeture du tunnel de l’A500 lorsque les remontées de files atteignent 100 mètre contre 500 mètres auparavant, les fermetures deviennent quasi quotidiennes. Le report de trafic se fait donc principalement sur la grande corniche qui traverse la commune de La Turbie inadaptée à cet important trafic.

Les collectivités – Département des Alpes-Maritimes et Communauté d’Agglomération de la Riviera Française –, ainsi que la principauté de Monaco ont obtenu la signature d’une convention cadre avec l’État et ESCOTA le 12 janvier 2017 actant l’engagement des parties à réaliser pour cet aménagement. L’opération a ensuite été retenue au Plan d’Investissement Autoroutier et a été inscrite au contrat d’ESCOTA par décret en date du 6 novembre 2018.

L’Assemblée départementale s’est prononcée favorablement sur les conditions de financement de la construction, de l’entretien et de l’exploitation de ces infrastructures pour un coût global et forfaitaire de 6,06 M€ HT dont 1,235 M€ forfaitairement à la charge du Département, 2,145 M€ à la charge de la Principauté de Monaco, 0,2 M€ à la charge de la Communauté d’agglomération de la Riviera française et le solde à la charge d’ESCOTA.

La signature de la convention par le Président du Département des Alpes-Maritimes et les partenaires peut désormais intervenir pour permettre la poursuite des études et le lancement des procédures dans la perspective de la réalisation des travaux à compter de 2021 pour une mise en service en 2022.

Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes : « Cet aménagement est attendu depuis des années pour oxygéner la desserte locale de Monaco et des communes limitrophes particulièrement encombrées aux heures de pointe. C’était un engagement de la présidence d’Eric Ciotti et la parole du Département est aujourd’hui tenue. Le Département des Alpes-Maritimes prend donc à sa charge 1,235 M€ pour la réalisation de cette sortie. L’amélioration des conditions de fluidité routière sur tout le territoire des Alpes-Maritimes est une nécessité, une obligation et un devoir. Et c’est avec beaucoup de fierté et de volontarisme que nous tenons nos engagements en la matière. »

deconnecte