Finance

Identification

11 juin 2018

Rencontre avec François
Rencontre avec François Codet, nouveau président de la CECAZ
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Après cinq années passées à la tête de la Caisse d’Epargne de la Côte d’Azur (CECAZ), Christophe Pinault est parti occuper les mêmes fonctions de président du directoire à la caisse de Bretagne – Pays de Loire. A Nice, il a été remplacé par François Codet, 52 ans, un pur produit du groupe BPCE, qui a débuté sa carrière au guichet dans la région bordelaise, avant d’animer pendant dix ans un réseau commercial, puis d’évoluer dans différentes fonctions - support financier, directeur-adjoint de la Banque populaire Atlantique – avant d’accéder au Directoire de la Caisse d’Epargne de Lille.

A ce dernier poste, il a notamment participé à la fusion des caisses du Pas-de-Calais et de Picardie en une seule entité devenue la Caisse d’Epargne des Hauts-de-France.

Arrivé à Nice fin avril, il a été choisi dans une « short list » de cinq candidats par le Conseil de surveillance présidé par Françoise Lemalle. Lequel Conseil avait mis comme critères principaux la capacité à intégrer le directoire, à travailler en équipe et à être en phase avec « la vision du territoire ».

Le nouveau président de la CECAZ va donc s’appuyer sur réseau dans les Alpes-Maritimes, le Var et Monaco comprenant 1 600 collaborateurs et 150 points de contact avec la clientèle. Il reprend à son compte les orientations définies sous Christophe Pinault dans le plan stratégique qui court jusqu’en 2020. « Les objectifs et la ligne restent les mêmes, mais dans un monde qui évolue aussi vite, il sera sans doute nécessaire de procéder à des ajustements conjoncturels  » précise François Codet. « Toutes les décisions seront prises régionalement ».

Tout en restant sur les secteurs traditionnels de la banque, il continuera à explorer les nouvelles pistes ouvertes ces derniers mois qui concernent des secteurs d’activité avec un fort potentiel de développement : une équipe dédiée à Monaco, la viticulture dans le Var, le tourisme et le nautisme dans le Sud-est. « Nous agissons en créant de petites entités pour rester agile et nous adapter. Si cela marche comme nous l’espérons, nous développerons ces axes de croissance »

Bénédicte Solanet, 47 ans, fait son entrée dans le directoire de la CECAZ. Elle est responsable du pôle « ressources et transformations » qui comprend notamment les ressources humaines, les moyens généraux et de sécurité, l’exploitation de la data etc. Elle mettra son énergie à augmenter les compétences des collaborateurs « pour anticiper les besoins de la clientèle », ce qui passera par de la formation, mais aussi par des départs (une centaine programmés sur trois ans) rendus possibles par la pyramide des âges de l’entreprise. Elle procédera aussi à des recrutements externes sur des critères de compétences, sans que le remplacement des postes « un pour un » soit réalisé.

Photo : de gauche à droite Bénédicte Solanet, François Codet et Françoise Lemalle. (JMC)

deconnecte