Finance

Identification

27 février 2019

Sports d'hiver : des (...)
Sports d'hiver : des millions investis dans le développement des stations de la Métropole NCA
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Auron "l’authentique", Isola 2000 "la station freestyle", et Saint Dalmas-le-Selvage "la Nordique". Pour les adeptes des sports de glisse et de nature, la Métropole dispose de trois atouts de premier ordre qui lui permettent de séduire chaque hiver des milliers d’adeptes de ski alpin, de fond, et des nouvelles pratiques très fun.

Inutile de revenir sur les centaines de kilomètres de pistes, entretenues et sécurisées, sur les sentiers balisés pour les balades en raquettes dans des paysages blancs à couper le souffle. On retiendra plutôt les investissements importants réalisés saison après saison pour équiper les stations d’enneigeurs de dernière génération, plus performants et qui garantissent aux skieurs une expérience neige de qualité dès l’ouverture des stations. Au total, ce sont plus de 40 M€ investis à Isola 2000 et à Auron en quinze ans, indispensables pour disposer d’un tapis de jeu immaculé sur les surfaces skiables et permettant l’ouverture des stations dès le début décembre.

À l’heure du numérique...

Christian Estrosi a toujours affirmé sa volonté de soutenir les stations de ski au travers de ses différents mandats : "c’est le symbole d’une forte solidarité du littoral envers la montagne". Par le biais du syndicat mixte, il a fait le choix d’investir en réaménageant et en modernisant les domaines skiables. "Cette politique constante a permis de soutenir le développement économique en créant des emplois, en favorisant le commerce local et en maintenant les services publics".
Alors que, séparément, les stations n’avaient plus les moyens de leur développement, ce syndicat mixte assure une politique ambitieuse d’investissements : 84 M€ affectés à Auron et 89 M€ à Isola ces quinze dernières années.
Des aménagements routiers ont aussi été réalisés pour faciliter la liaison avec le littoral. Des travaux en "dur". Maintenant, le numérique entre... en piste pour poursuivre sur la lancée : les skieurs peuvent visualiser les paysages enneigés en live grâce à des webcams haute définition. Les spots photo d’Auron et d’Isola ont "flashé" 62 000 pratiquants la saison dernière, 6 500 personnes ont pu se filmer sur le snowpark d’Isola 2000 pour alimenter les réseaux sociaux, etc.
Pour une pratique sportive - nos champions s’entraînent à Isola 2000 et à Auron - ou familiale, avec des soirées au coin du feu, ou pour partir à la découverte de la nature raquettes aux pieds sur les pentes de Saint Dalmas-le-Selvage (sans oublier sa cascade de glace naturelle), une heure et demi de Nice suffit pour un dépaysement garanti.

Photo de Une : Les stations d’Auron, Isola 2000 (photo) et Saint Dalmas-le-Selvage bénéficient d’investissements. (DR Ville de Nice)

deconnecte