Tech

Identification

17 décembre 2018

Nice, ville pionnière (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Parce que la Smart City devra répondre aux défis écologiques et offrir aux citoyens des mobilités plus intelligentes, fluides, efficaces et abordables, la Ville de Nice, qui soutient déjà une politique de transport volontariste « éco-responsable », a accueilli le lundi 17 décembre sur le Quai des Etats-Unis, les entreprises AKKA et VULOG pour l’essai du 1er service de mobilité autonome partagé en France.

Le concept de ce véhicule du futur est simple : permettre au travers d’une plateforme technologique et de son application sur smartphone, de commander, à la manière d’un service de VTC, un véhicule sans conducteur qui convoiera ses passagers à la destination finale.

Fruit d’une collaboration étroite entre AKKA – groupe international d’ingénierie et de conseil en technologies appliquées aux systèmes autonomes – et VULOG – entreprise niçoise pionnière, leader mondial des technologies de mobilité partagée, cet essai « grandeur nature » et inédit de ce 1er véhicule du genre, permettra de mieux appréhender ce futur mode de transport qui révolutionnera les mobilités dans la ville d’ici 5 à 10 ans.

Christian Estrosi, Maire de la Ville de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, se félicite : « Face aux défis planétaires environnementaux, j’ai engagé, depuis 2008, sur le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur une politique volontariste axée sur la ville intelligente, l’innovation et le développement durable. Mon ambition est de faire de notre territoire un exemple en la matière. Référencée, à l’heure actuelle, comme « Métropole pionnière sur le terrain de la smart city » par le Ministère de l’Environnement et de l’Energie, elle est devenue un modèle d’innovation. Cette année, j’ai souhaité accélérer notre transition énergétique avec la proposition de 31 mesures développées autour de 8 axes de réflexion dont celui de la mobilité durable. Cette solution d’autopartage nouvelle génération inédite, issue du partenariat AKKA-VULOG pourrait enrichir, demain, l’offre que nous proposons déjà en matière d’alternatives à la voiture thermique. Enfin, je suis particulièrement fier de rappeler que nous avons accompagné, Vulog - aujourd’hui leader mondial des technologies d’autopartage - par le biais de notre Pépinière d’Entreprises Nice Côte d’Azur dans son développement et dans sa conquête de nouveaux marchés. Preuve que notre stratégie d’un développement économique, basée sur l’innovation et les nouvelles technologies est visionnaire !  »

Grégory Ducongé, Directeur Général de Vulog, commente : «  La mobilité partagée, électrique et autonome est aujourd’hui au cœur des enjeux de la Smart City. Parce que les villes auront demain un rôle majeur à jouer en tant que facilitateur, chef d’orchestre mais aussi régulateur des initiatives de mobilité, nous sommes fiers de pouvoir tester à Nice, notre ville d’origine, le premier service de mobilité autonome en France.
L’objectif de ce projet pilote est de démontrer, avec l’aide de notre partenaire AKKA, la capacité de notre plateforme à opérer des services de mobilité partagée avec des véhicules autonomes. Nous pensons que l’arrivée du véhicule autonome sur nos routes se fera via son introduction progressive dans des flottes de véhicules partagés. Vulog, en tant que leader mondial des technologies d’autopartage est idéalement positionné pour participer activement à son déploiement à grande échelle.
Notre volonté est également de renforcer notre collaboration avec les villes et les collectivités locales en les aidant à mettre en place des solutions efficaces pour réduire drastiquement la pollution et la place du véhicule individuel.
 »

Paolo del Noce, Directeur Général d’AKKA, ajoute : « Je tiens à remercier Monsieur le Maire Christian Estrosi, d’accueillir cette expérimentation à Nice et d’être ainsi un acteur important de la ville du futur. La qualité de la collaboration avec les équipes de Vulog nous a permis de faire de ce projet une réalité pour les utilisateurs, notamment grâce à l’excellente application que les équipes ont développée. Dès 2010, au travers de notre prototype avant-gardiste Link&Go, nous avons démontré notre capacité à développer une plateforme complète en y intégrant des technologies digitales et systèmes autonomes complexes, comprenant la connectivité ou encore l’IoT. Aujourd’hui, nous mettons notre force d’anticipation au service des industriels de la mobilité pour accompagner leur transformation vers un univers centré sur l’expérience utilisateur. »

Fondé en 2006 à Nice, Vulog est le leader mondial des technologies de mobilité partagée.

Sa plateforme SaaS permet aux grands acteurs de l’automobile (constructeurs, loueurs et distributeurs) comme aux nouveaux opérateurs de mobilité (énergie, assurance, télécoms…) de lancer et exploiter des services d’autopartage partout dans le monde.
Ses équipes d’ingénieurs et de data scientists facilitent la prédiction des trajets et des usages et assurent ainsi une gestion fluide et optimale des flottes, électriques aujourd’hui, autonomes demain. Un véhicule équipé de la technologie Vulog est partagé toutes les 2 secondes dans le monde.
Les clients de Vulog ont déjà transformé l’expérience de la mobilité dans plus de 25 villes sur 5 continents : le Groupe PSA avec Free2Move à Washington et Wuhan en Chine (3.000 voitures en 2019) et avec emov à Madrid et Lisbonne (plus de 200.000 utilisateurs), les Groupes Kia et Repsol à Madrid avec le service Wible, BCAA à Vancouver (plus gros opérateur indépendant d’Amérique du Nord avec 1300 véhicules), le groupe japonais Sumitomo avec Aimo à Stockholm, le distributeur du groupe VW en Belgique, D’Ieteren, à Anvers (1er service combinant voitures et scooters partagés), la société pétrolière MOL Group en Hongrie, les start-up Mevo en Nouvelle-Zélande ou GreenMobility au Danemark, parmi d’autres.

Pour voir une vidéo de l’essai de ce jour sur Twitter, cliquez ici

deconnecte