Décryptage

Identification

8 mars 2018

Statuts : le charme (...)
Statuts : le charme discret des petits avantages à la française
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Placés sous les feux de l’actualité, les cheminots ne sont pas les seuls à bénéficier d’avantages sociaux. Une vieille habitude française, assez explosive à manier... Décryptage.

Histoire de France

Hérités de l’histoire sociale, économique et politique du pays, un certain nombre de statuts sont (ou paraissent) particulièrement avantageux aujourd’hui. Ainsi en est-il de celui des cheminots, que le gouvernement entend mettre sur la voie de garage car ne répondant plus selon lui aux besoins de l’époque et à la situation de l’entreprise. Petit tour d’horizon des "privilégiés"...

Davantage d’avantages

Congés supplémentaires, primes, intéressement ou participation, crèches d’entreprise, voiture, parking, chèques vacances, salles de sport, tickets restaurant, logement... La liste est longue des petits avantages fournis par certaines entreprises dans le cadre du contrat de travail. Mais celui qui est sans doute le plus envié en ces temps de chômage est "la sécurité de l’emploi" assurée à certaines catégories de fonctionnaires titulaires de leurs postes.

Mineurs de fond

À une époque déjà lointaine, les mineurs de fond avaient le droit de ramener chez eux un seau de charbon. Les cheminots et leurs familles ont toujours le droit de voyager gratuitement ou à tarif réduit depuis la création de la SNCF en 1938. Un avantage critiqué par la Cour des Comptes qui le chiffre à 100 millions par an. Ils partent aussi à la retraite plus tôt (52 ans pour un conducteur, 57 ans pour les autres catégories) et leur pension est calculée sur les six derniers mois et non pas sur les 25 meilleures années.

Dans les airs et sur mer

Toujours dans la catégorie des transports, les marins bénéficient d’une exonération d’impôt sur le revenu pour ceux qui sont domiciliés en France et qui sont embarqués plus de 183 jours dans l’année fiscale. Les 4 000 aiguilleurs du ciel partent à la retraite plus tôt (à partir de 57 ans, avec glissement progressif vers 59 ans) et travaillent généralement 32 heures par semaine.

Factures réduites

Pour EDF, les employés ont droit à un ristourne de 80 à 90% du montant de leur facture d’électricité et à un départ à la retraite plus précoce que pour l’ensemble des Français. Chez les géants de la distribution et du traitement de l’eau, divers avantages en nature comme des "primes d’eau" qui sont dans les faits des réductions accordées sur la facture de consommation. Dans la banque, 13ème, voire 14ème et 15ème mois de salaire et intéressement selon les établissements.

La "grosse" prime annuelle

Accords d’entreprise, conventions collectives, statuts, Ordres professionnels... Les rapports sont codifiés, même après la Loi Travail destinée à simplifier les relations entre employeurs et employés. Cela part du petit avantage comme la gratuité du repas à l’armée (sous conditions) à la prime annuelle versée à certains hauts fonctionnaires.

Les temps sont durs

Poussés par l’opinion publique, les politiques vont se rogner les ailes d’ici la fin de la mandature en limitant quelques avantages : pour les députés par exemple a été décidé la fin du régime spécial des retraites et leur alignement sur le régime général, l’encadrement et la limitation des frais, etc. Les temps sont durs, et il n’y a pas que les cheminots qui doivent faire des sacrifices...

Récompenses acquises

L’herbe étant toujours verte de l’autre côté de la barrière, ces avantages catégoriels et professionnels sont souvent l’héritage de relations sociales complexes. Ils "récompensent" des employés dont le travail est indispensable (armée, justice, santé etc.), des contraintes (horaires, disponibilité, travaux pénibles etc.) et ont souvent été accordés dans l’immédiate après-guerre pour la reconstruction du pays. Ils sont devenus "acquis" dans les esprits aussi, et c’est pourquoi il est toujours explosif pour un gouvernement de tenter de les remettre en cause.

Visuel de Une illustration DR

deconnecte