Décryptage

Identification

9 août 2018

Tourisme en France : (...)
Tourisme en France : des résultats qui pourraient encore être améliorés
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Notre pays est toujours aussi attractif pour les étrangers mais ne se trouve qu’à la 5ème place pour les recettes générées. Le gouvernement lance un énième plan pour relancer la machine.

Leader mondial

La France est le pays le plus visité au monde, avec 87 millions d’arrivées de touristes internationaux l’an passé.
Ils ont généré 36,5 milliards de recettes en 2016 (5ème rang mondial).
Le secteur touristique représente près de 8 % du PIB. Les hébergements collectifs touristiques ont connu une fréquentation record de 429 millions de nuitées en 2017. Mais cette année...

Juilletistes en retard

La Coupe du monde a retardé le départ en vacances des Français. Deux millions de personnes sont parties plus tard et cela s’est traduit dans la fréquentation de la plupart des régions. Des Français qui sont aussi davantage partis à l’étranger, conséquence d’une hausse du moral des ménages.
Enfin, le beau temps et la chaleur présents sur toute l’Europe (32 degrés à Stockholm l’autre jour !) n’a pas fait de la Côte d’Azur le "repli" traditionnel des gens du nord...

Départs à l’étranger

700 000 Français vont partir à l’étranger cet été. En majorité vers l’Espagne, les îles de la Méditerranée et les pays du Maghreb, à commencer par la Tunisie (+25%). Les vols low cost qui se multiplient vers les villes d’Europe ont aussi attiré une clientèle avide d’escapades et de séjours courts. Le taux de départ des Français a été de 70 % en 2016. Ils ont réalisé 194,8 millions de voyages pour des motifs personnels, dont près de neuf sur dix en France métropolitaine.
(Source : Ministère des Finances et comptes publics.)

Atouts France !

Paris demeure la première région touristique de France devant notre Côte d’Azur. Les touristes apprécient les monuments (cathédrales, château de la Loire, Mont Saint Michel...), les plages, la montagne et la campagne. Les festivals et les expositions "phares" sont également des signatures typiquement françaises très attirantes.

Les étrangers débarquent

L’an passé, la clientèle extra européenne a progressé de + 3,1 %. Les Américains sont les plus dynamiques (+6,7%) avec les Brésiliens (+17,9% sur un "volume" plus réduit), et les Asiatiques (+3,3%).
Les Japonais, sensibles au contexte sécuritaire, ont retrouvé le chemin de l’Hexagone (+ 17,8 %) après un fort recul en 2015 et 2016 (attentats de Paris et de Nice).
À noter que les Chinois sont désormais cinq fois plus nombreux à venir sur la Côte que les Japonais.

Un plan pour séduire

Les Jeux Olympiques de Paris en 2024, mais aussi la clientèle des deux millions de camping-caristes qui sillonnent les routes du vieux continent... Le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne vient de présenter à l’Assemblée vingt et une mesures destinées à rendre la destination France encore plus attractive.

Des faiblesses

Cependant, de nombreux points d’amélioration sont à apporter : les grèves pendant les vacances (SNCF, Air France, etc.) sont incompréhensibles pour les étrangers. L’accueil (et la courtoisie) qui laissent beaucoup à désirer dans les zones touristiques surchargées. Des tarifs jugés souvent excessifs par rapport au service rendu. Des équipements vieillissants dans le milieu de gamme qui peinent à supporter la comparaison avec d’autres destinations plus "récentes" etc.

Le poids économique

En France métropolitaine, 51 millions de nuitées en hôtels, 78 en campings, 134 en gîtes et chambres d’hôtes, mais aussi 573 dans le secteur non marchand dont les résidences secondaires (139) et la famille (345).
(Source : Insee, 2016.)
À Nice, 13,3 millions de passagers à l’aéroport, deux millions de séjours par an pour 4,2 millions de nuitées.
Dépense moyenne d’un touriste : 82,7€ par jour
(Source : OT de Nice.)

deconnecte