L’entreprise

Identification

5 avril 2018

Studeal vise l'internatio
Studeal vise l'international dans deux ans !
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

La startup, créée par David Bouquet et Quentin Déquippe, a déjà séduit 800 associations et 150 000 étudiants à travers la France. Elle vise l’export d’ici deux ans !

David Bouquet, né à Saint-Etienne, et le Niçois Quentin Déquippe se sont rencontrés en 2009 à l’école d’ingénieurs Polytech Nice Sophia Antipolis.

"Nous avons fait nos études ensemble, sauf la dernière année", raconte David Bouquet dans les bureaux de Studeal à Antibes.
"J’ai choisi les maths financières et Quentin le traitement de l’image, la 3D. Pendant nos études, nous faisions des projets. Quentin est un "geek" passionné. Quant à moi, j’ai eu tous types d’opportunités business. Avec Quentin, nous avons créé le Sophia Tech Forum" (une manifestation qui regroupe chaque année plus de quarante entreprises en collaboration avec l’Université pour proposer des stages, sujets de thèses, emplois et favorise l’insertion professionnelle des jeunes).

Premier exercice pratique sur Sophia...

JPEG - 140.7 ko
David Bouquet et Quentin Déquippe : une belle rencontre sur les bancs de Polytech (DR P.B)

Puis David Bouquet devient vice-président du BDE (le bureau des élèves, association étudiante qui organise des événements tout au long de l’année). "J’ai alors constaté en arrivant un déficit de 16 000 €... J’ai pris en charge le redressement financier de l’association, en la rendant avec un bénéfice de 7 300 €. Je me suis aperçu à cette occasion que les associations étudiantes étaient mal gérées et je me suis intéressé au développement de la gestion d’événements".
Quentin a alors développé une plate-forme en créant le premier outil de gestion des associations étudiantes. Et cela a tout de suite marché très fort : "Aujourd’hui, nous comptons huit cents associations utilisatrices partout en France". Cet outil de gestion a aussi intéressé d’autres milieux : "Nous avons reçu beaucoup de demandes de clubs, d’associations, pas seulement dans le milieu étudiant. Le produit est développé de façon modulable, sur une base simple, un outil extrêmement complexe mais très facile d’utilisation. Notre ambition est de devenir le "Wordpress" de la gestion des communautés".

Des commerciaux sur Paris, des projets à l’international

Le siège social de Studeal est à Sophia-Antipolis, les bureaux se trouvant à Antibes : "Nous les partageons avec d’autres startups au sein de Supralog Labs. C’est un laboratoire d’innovation, une société de solutions numériques avec laquelle nous sommes en synergie. Nous avons aussi un bureau à Paris où je travaille trois semaines sur quatre avec deux commerciaux en alternance".
Pour réaliser ses objectifs, Studeal vient de profiter d’une levée de fonds de 1,5 M€ auprès de la Macif : "Elle veut se rapprocher du monde étudiant. Elle a 50 000 associations clientes. La Macif est le premier assureur de comités d’entreprises (12 000 en France). De quoi développer cette plate-forme générique auprès des CE, des associations, embaucher des commerciaux, mettre en place des partenariats stratégiques, puis, d’ici deux ans, viser l’international".

PNG - 182.2 ko
"Le produit est développé de façon modulable, sur une base simple, un outil extrêmement complexe mais très facile d’utilisation" dixit David. (Dr)

Photo de Une : La jeune équipe de Studeal a développé une appli qui a déjà séduit 800 clients et levé 1,5M€ pour son développement. (DR P.B)

deconnecte